L'ACCENT


2'34

Le boulot aux oubliettes
Jusqu’à demain
Ça cogne encore dans la tête
Des Parisiens
Les naturels et les autres
Déracinés
Imaginent pas de portes et cheminées
Moi que trahissent mes souches
Du Bordelais
Dès que j’ai ouvert la bouche
Tout est changé

Comme il veut dire
Sourire
L’air du midi
C’est la légende
Gourmande
Des gens d’ici

Le métro aux oubliettes
Jusqu’au prochain
L’oiseau triste dans la tête
Les Parisiens
Les autochtones et les autres
Frais émoulus
Veulent lui forcer la porte
Du chant perdu
Moi qui ouvre encore la mienne
À volonté
Quand je parle ils se souviennent
Tout est changé

Comme ils m’écoutent
Ils goûtent
L’air du midi
C’est la légende
Gourmande
Des gens d’ici

Le patron aux oubliettes
Jusqu’au lointain
L’oiseau-lyre dans la tête
Les Parisiens
Les vrais de vrais et les autres
De mes amis
Lorsque je frappe à leur porte
S’ouvrent aussi
Moi le titi de la treille
Du Bordelais
Je débouche une bouteille
À l’amitié

Comme il enflamme
Votre âme
L'air du midi
C’est la légende
Gourmande
Des gens d’ici

 

Paroles : Daniel Pantchenko
Musique : Jean-François Gaël